Tuesday, October 13, 2009

Interprétons la Courge

Fin de semaine de l'Action de Grâce avec Chéri de retour! Hourra!
L'Action de Grâce n'est pas un jour qu'on souligne spécialement chez nous. Ni dans sa famille ni dans la mienne. Par contre, c'est un beau congé bien mérité et c'est aussi le jour ou il est socialement acceptable de poser ses décorations d'Halloween et autres bidules festives automnales.
Juste de moi, ça serait dès que j'aperçois la première feuille avec un bout qui vire au orange, et si tout ça en était remis à Chéri, on sortirais une citrouille le 31 Octobre vers 17h00 et on la rentrerait à 21h00 avant qu'elle ne se fasse éviscèrer dans la rue par des ados attardés. Alors disons que le 12 Octobre est un bon compromis.
J'en ai donc profité pour sortir et exposer bottes de pailles, foin-foin, balai de sorcière et autres merveilles de saison.
Mais en plus, on s'est rendu au Centre d'interprétation de la courge d'Oka pour la traditionnelle cueillette de citrouilles.
J'adore faire ça! Je retombe en enfance.

Des belles citrouilles et des tonnes de courges dans les champs, avec toutes leurs belle couleurs, grosseurs (et formes aussi diverses que perverses pour ceux qui se font un plaisir à penser croche.)
J'attends ce moment là toute l'année. Partir avec une petite brouette, dans la boue, avec le vent frai (Froid!!) d'automne et revenir toute fière avec nos trouvailles avant de rentrer au chaud se dégeler les doigts en mangeant de la soupe brulante aux potirons. Le bonheur!

Dommage que la récolte cette année n'est pas été super bonne à cause de la température. Pas de gros calibres...on devra aller acheter une citrouille assez grosse à notre goût chez IGA cette fois...

1 comment:

Sophia Mascara said...

Courge = incredible goodness

On sousestime cet aliment.