Monday, February 08, 2010

Éloge à la peau naturelle



Bon, j'allais écrire comme titre "Éloge à la peau blanche", mais finalement ce n'est pas ça que je veux dire. Ça pourrait paraître raciste et l'idée en fait c'est d'accepter notre couleur naturelle.
Que ca soit noir, bronzé, pleine de taches de rousseur ou porcelaine.


Ma peau à moi, elle est blanche. A part quelques taches de rousseur en été, elle ne prend aucune teinte sauf le rouge si je vais trop au soleil.
J'ai été longtemps frustrée par mon sort. Pourquoi certains prennent un teint bronzé si facilement?

Je m'était laissé convaincre que la peau pâle égalait maladif, fade et pas enviable. Les annonces fréquentes de Laguna cet automne me faisaient chier, parce qu'il n'était pas question que je m'expose à ce 75% de plus de chances de développer un cancer de la peau. Ni à avoir une peau qui a l'air de vieux cuire ridé avant mes 40 ans.
Mais en même temps, la toune quétaine du rappeur qui annoncait me rappelait que j'étais moins "désirable" que les pitounes à la peau dorée.

J'ai tout essayé en ce qui concerne les crèmes auto bronzantes. Oui oui, ça marche! Mais on se tanne vite de s'étaler une couche de crème collante du bout des orteils à la nuque tout les matins à 6h30. Quinzes belles minutes de perdues.
Et demandez à Chéri, des becs dans le cou qui goûtent le chimique, c'est jamais winner .

Sans compter que c'est pas très bon psychologiquement, ça nous rappelle chaque jour que notre état naturel est moins que bien. Qu'on doit fournir un effort constant pour ne pas glisser doucement vers le non-acceptable.
Tout ça pour dire que j'ai découvert le mouvement "je m'accepte" sur internet. J'ai porté mon attention non pas sur les célébrités bronzées/oranges, mais sur les rares beautés qui aiment, acceptent et affichent leur peau porcelaine.
Les Nicole Kidman, Liv Tyler, Scarlett Johansson, Mia Kirshner et Michelle Tratchtenberg de ce monde.
Et j'ai réalisé qu'une peau blanche c'est non seulement acceptable, ça peut être absolument sexy et lumineux. En tout cas, ça nous sépare de la foule.


Vaut mieux entretenir et faire tout ce qu'on peut pour maximiser ce que la nature nous a donné. A 40 ans avec de la chance j'aurai une peau blanche, mais douce comme tout et jeune. Les accros des salons de bronzage...et bien elles auront l'air de vieilles sacoches! Ha!

2 comments:

Jas said...

You said it girlfriend ! Alleluiaaaa ! Moi aussi je suis comme ça.

À part mon visage où je fais du psoriasis faible et contrôlé, et de la couperose, que je sais caché après toutes ces années de makeup,
le reste de mon corps est blanc lait.

Je bronze pas, je brunis pas. Je rougis de coups de soleil des fois l'été si je me suis pas bien protégée mais c'est tout.

J'ai essayé le bronzage une fois dans ma vie et ma peau a littéralement fait des cloches. No joke ! Et je me suis retrouvée sur de la Benadryl assez forte.

Et tu sais, la plupart de ces filles que tu nommes font de la melanomachin (me rappelle pu du nom), un état de la peau qui fait que la teinte est plus basse que la moyenne des gens. Mon dermatologue me l'avait aussi diagnostiqué.

Et en vieillissant, je dois dire que je trouve ça très très joli la peau blanche !!

Lily said...

Ah ben! Tu m'en apprends une bonne! Je savais pas qu'il y avait un nom pour ca!
Tristement, je ne pense pas que je pourrais entrer dans cette catégorie à cause de mes constellations de rousseurs sur les bras et les joues...mais tant qu'à être blanche, j'adorerais être blanche pour vrai, toute uniforme et laiteuse.:) A la Dita!
C'est juste plus difficile de cacher les petites imperfections qui arrivent avec l'âge.