Sunday, February 28, 2010

Let's talk about the rules

Oui oui, the Rules. Les règles, les périodes, le menstruations, ou même la Lune-rouge comme c'est parfois appelé plus poétiquement. Je sais, certains lecteurs se sont déjà enfuis.
C'est si tabou comme sujet non? Faut pas en parler, faut éviter le plus possible d'en discuter, à en croire les publicités, il faut même tout faire pour les oublier.
J'ai réalisé l'ampleur de ce phénomène en lisant un blog cette semaine qui parlait de cette innocent petit objet :

La Divacup, ou Mooncup. J'avais déjà vu ce truc, mais je n'aurais jamais deviné que c'était de ça qu'on parlait en lisant les commentaires scandalisés et dégouttés du blogueur et de la majorité des commentateurs. 'Eurk! Dégueulasse! Je peux pas croire que quelqu'un de sensé utiliserait ça! Si je sortais avec une fille qui en portait un, je suis pas sure que je resterais avec!'
Imaginer ma surprise quand j'ai vu de quoi il était question.
Ce petit contenant de silicone flexible qui sert de 'tampon-écologique'.
J'ai trouvé ça premièrement incroyable. Puis triste.
Est-ce que les filles de nos jours ont à ce point perdu contact avec leur corps que l'idée de devoir mettre et enlever cet objet. L'idée de devoir se 'salir' un peu les répugne?
Voyons!
Les filles, si on n'accepte pas notre corps, qui le fera? Et je ne parle pas de trucs weirdo comme de s'étendre du sang partout ou se faire des tisanes menstruelles (oui oui, ça se fait!!)
Mais simplement d'accepter qu'un femme fertile, ça saigne. C'est comme la Lune, on a des phases, on a un cycle qui recommence chaque mois et qui n'est nullement gênant ou répugnant.
Même que les peuples antiques vénéraient ce moment du mois. Ou au moins, ils le respectait.
Si mes quelques années plus granos m'ont apprises quelques chose, c'est qu'on ne devrait pas prendre pour du cash la société qui nous dit d'avoir honte et de nous cacher. D'essayer d'oublier que notre cycle est bien là et qu'il fait partie de nous.
Comment on peu s'accepter si on accepte pas tout de nous? Est-ce que c'est vraiment plaisant d'être mal à l'aise pendant une semaine? De devenir un bloc de glace pour notre copain parce qu'on a peur de parler de quelque chose de tout à fait naturel? C'est si dégoutant, du sang? Ca peut nous faire mal??
Moi je vous dis, respectons nos corps, les hommes comme les femmes, ils sont beaux, sacrés et ont devraient les honorer. Je conseille un petit lien bien amusant et oh combien instructif!

http://www.the-clitoris.com/

3 comments:

Orneylie said...

Voilà un objet bien amusant! Pour ma part, à l'époque où j'étais concernée j'ai assisté à la révolution "tampax". Un bonheur. On pouvait même aller nager au lieu de rester tristement sur la plage!
Blog très sympathique.

Noisette Sociale said...

Ça fait un petit bout que je me promets d'écrire un billet à ce sujet-là parce que moi, cet objet, je le trouve plus que génial!

Je me rappelle la première fois que j'avais entendu parler de ça, j'avais été un peu surprise... puis quand on y repense... c'est pas pire qu'un tampon.

Puis les gars dont tu parles qui ont commenté le texte, ils ne me semblent pas très matures... ni très intéressants à fréquenter alors c'est pas une grosse perte.

Au plaisir!

Lily said...

Merci Orneylie.:) Je suis toujours contente d'avoir de nouveaux lecteurs.
Noissette--J'ai hâte de lire ton billet à ce sujet! Attends-toi à des drôles de commentaires par contre. Je serai là pour te seconder en tout cas.:)